« Les destins devaient sans doute au monde la naissance d’une ville si grande et l’établissement de son empire, le plus puissant après celui des dieux » Tite-Live

Pour qu’un jour, quelques cabanes plantées sur une colline deviennent une ville et la ville la capitale d’un des plus grands empires de l’histoire, il fallait lui donner des origines légendaires. C’est ainsi que sept siècles après la naissance de Rome, Virgile et Tite-Live ont imaginé une histoire que tout le monde connaît, celle de deux enfants jumeaux, Romulus et Remus qui après avoir été condamné à mourir noyés dans le Tibre avaient été sauvés par une louve qui les avait allaités dans une grotte.

Vingt-ans plus tard sur une des sept collines de Rome, le Palatin, ils avaient décidé de fonder une ville et de lui donner le nom de celui des deux jumeaux qui seraient désignés par les dieux. Zoom sur un mythe fondateur.

 

Tout commence lors du sac de la ville de Troie par les Grecs. Enée réussi à s’enfuir avec son père Anchise sur ces épaules, son fils Ascagne/Iule et un certain nombre de ces compagnons pour fonder une nouvelle ville. Leur périple les amène en Italie jusque dans le Latium.

Après de nombreuses haltes en Méditerranée, dont un passage à Carthage, Enée et ses compagnons remontent le Tibre.

 

Le roi Latinius, descendant de Saturne, accueille Enée et lui offre la main de sa fille Lavinia. Mais cette dernière était promise à Turnus qui déclare alors la guerre au Roi Latinius. Le camp d'Enée en sort vainqueur.

Enée succède alors au roi Latinius qui périt dans la bataille. Il fonda une nouvelle cité, Lavinium, en l'honneur de son épouse. Son peuple sera désigné sous le nom de Latins.

A la mort d'Enée, son fils Ascagne qui n'aime pas la ville de Lavinium s'exile et fonde sa propre cité : Albe la Longue.

Numitor descendant d’Ascagne et roi d’Albe a une fille, Rhéa Silvia qui devient vestale (servante de Vesta, déesse du foyer). Bien qu’elle ait fait serment de chasteté, elle met au monde deux jumeaux : Romulus et Remus. Elle prétend que le dieu Mars est le père des jumeaux. 

Un oracle a prédit à Amulius, frère et rival de Numitor que les  jumeaux ne lui amèneraient que des malheurs. Celui-ci ordonne de les tuer. L’homme chargé du meurtre se contente de les abandonner dans un panier. Ils sont recueillis par une louve et survivent grâce à ses bons soins avant d’être adopté par l’intendant des troupeaux du roi.  

Devenus adultes, les deux frères chassent le roi Amulius qui avait lui-même renversé Numitor auparavant. Puis ils décident de fonder une ville à l’endroit où ils ont été sauvés par la louve. Pour savoir lequel règnerait sur la ville, ils demandent un signe aux dieux, Remus du haut de l’Aventin, voit six vautours mais Romulus du haut du Palatin en voit douze. C’est donc à ce dernier que reviendra la royauté.

Romulus trace à la charrue les limites de la future cité réputée sacrée et inviolable mais son frère jumeau, moqueur saute par-dessus le sillon.

Inflexible, Romulus le tue. Ainsi c’est sous le signe des dieux et de la violence que naît Rome, empruntant son nom à son fondateur.   

      

Bibliographie :

www.remacle.org

www.arstore.fr        

www.herodote.net

Figure 1 : Enée fuyant Troie, tapisserie de la Marche, fin XVIIe début XVIIIe, cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, musée de la tapisserie Aubusson

Figure 2 : Mars et Rhéa Silvia, Nicolas Colombel, 1694, Ecole nationale des Beaux-Arts, Paris

Figure 3 : Louve du Capitole, musée du Capitole, Rome 

reconstitution historique
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now