Sous la République

AVE BAGACUM a choisi pour son pôle républicain de se concentrer sur la période de la Guerre des Gaules. Période de grands changements, la guerre des Gaules voit la Dixième légion parcourir les terres gauloises où elle va participer à ces événements décisifs pour l'avenir de deux grandes civilisations.

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 

Homme rude, le légionnaire est avant tout un citoyen, défenseur de sa Cité. Depuis la réforme du consul Marius les légionnaires viennent principalement de milieux modestes.

Hommes simples ils ont quittés leur maison, leurs femmes et enfants, dans une aventure qui les dépassent.

Attirés par une solde régulière et la promesse de butins fabuleux, ces hommes vont endurer sept années de privations et de souffrances pour un seul rêve qui à pour nom ROME.

Si ces légionnaires, citoyens, ne viennent pas tous de Rome, ils viennent néanmoins tous d'Italie.

Ils vont devoir endurer la neige d'hiver au cœur des territoires Belges, la bise glacée de la mer Britonne et les marches interminables sous la froide pluie d’automne. 

Blottis sous leur paenula, ils vont connaitre le mal du pays qui sert le cœur de la sentinelle aux heures les plus sombres de la nuit.

Au cours de ces années difficiles, une seule chose va tenir ces hommes unis : la présence à leurs cotés de professionnels aguerris, des officiers d'expérience qui vont mener leurs hommes à travers la tempête gauloise.

Ces officiers sont les os et le cœur des légions Romaines. Toujours à la tête de leur centurie, assurant tout à la fois le moral et la discipline, ils porterons le fer au cœur des nations gauloises.

L'Histoire Vivante, c'est dépasser la reconstitution d'un costume, c'est faire vivre l'Homme derrière le costume. C'est tenter de comprendre et de faire partager ses croyances, ses peurs, ses espoirs, ses rêves et ses échecs. C'est vivre un peu comme lui pour le comprendre un peu mieux, lui.

 

Avec nous, vous vivrez la romanité!

 

Vous vous lèverez aux aurores, saluant le jour naissant, émergeant de l'amas de corps de vos frères d'armes dont vous partagez la couche. Vous recevrez votre solde, vous permettant de vous distraire à la taverne, d'améliorer l'ordinaire de la farine que vous devrez transformer en pain pour nourrir un corps fatigué par les exercices. Vos compagnons vous offriront sinon de la perdre aux osselets ou aux dés.

 

Vous prierez les mains hautes et la tête couverte les dieux d'en haut, les implorant de préserver la Cité et renouvelant le pacte des Anciens. Vous vous couvrirez de sueur lors des manœuvres et vous claquerez des dents lorsque tombe la nuit sur la pauvre sentinelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors arrête de te dire "pourquoi pas?" Et viens prendre la place qui te revient.

© 2017 AVE BAGACUM 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now